Témoignage d’une médaillée d’or

Par Pricilla Westlake

Représenter le Canada, pour une athlète, c’est un immense privilège et malgré le fait que je participais au Championnat du monde junior (CMJ) pour la troisième fois, à Broad Beach, QLD, en Australie (27 mars – 3 avril 2017), ce même sentiment m’habitait toujours.

Je suis immensément fière d’avoir remporté la première médaille du Canada au Championnat du monde junior, d’autant plus qu’il s’agit d’une médaille d’or.

Tout d’abord j’aimerais remercier ma famille et mes amis pour leur soutien indéfectible tout au long de ma carrière sportive; sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible. J’aimerais remercier Bowls BC pour tout le travail accompli afin d’offrir aux jeunes de moins de 18 ans un programme de boulingrin exceptionnel et pour m’avoir aidée dans mon développement au niveau provincial, me permettant ainsi d’être sélectionnée au sein de l’équipe nationale. J’aimerais aussi remercier Bowls Canada Boulingrin et World Bowls d’offrir aux jeunes boulistes comme moi-même la possibilité de jouer et de participer à des tournois de développement internationaux comme le CMJ. Cela nous permet vraiment de devenir de meilleurs joueurs. Avoir la chance de participer à un tournoi mondial pour les moins de 25 ans, face aux meilleurs jeunes boulistes de la planète, est une expérience d’apprentissage fantastique qui permet à chacun de s’améliorer.

J’ai beaucoup appris et je me suis améliorée énormément du simple fait d’avoir participé aux trois championnats du monde junior précédents; le dernier championnat m’a surtout donné l’occasion de voir à l’œuvre les meilleurs, leur qualité de jeu impeccable, leur stratégie, leur détermination et leur concentration, et de constater jusqu’à quel point on peut exceller au boulingrin. Les habiletés techniques de certains de ces jeunes joueurs sont époustouflantes, et avoir la possibilité de participer à ce type de compétition me permet de mieux l’apprécier et m’encourage à devenir moi-même une meilleure joueuse.

Lors du match télévisé pour la médaille d’or, mon adversaire était Ellen Ryan de l’Australie, que j’ai tout juste réussi à battre dans la dernière mène, en comptant trois points, par la marque de 21-20.

Une victoire inattendue… et ce tournoi, je ne suis pas prête de l’oublier – car j’ai dû affronter trois championnes en titre (Chloe Stewart, Kristina Kristic et Ellen Ryan) avant de monter sur le podium au beau milieu de deux d’entre elles. Je suis très reconnaissante envers tous ceux et celles qui m’ont aidée et encouragée, ma famille et mes amis surtout, et envers les partisans qui n’ont pas hésité à m’encourager durant le match. Ce fut un moment exceptionnel. Merci encore!

 

Laisser un commentaire