Ressources pour apprendre le boulingrin

Du nouveau cette année! BCB a créé une trousse appelée « Apprendre à jouer au boulingrin » contenant de l’équipement et des ressources pour les clubs souhaitant enseigner le boulingrin à de nouveaux joueurs. Vendue au prix de 390 $ aux membres affiliés (comprenant les frais de transport partout au Canada), cette trousse a pour but d’aider les clubs membres, et surtout les entraîneurs, à faire connaître le boulingrin aux gens qui n’ont jamais joué. La trousse de base comprend :

  • Le guide de la personne-ressourceLearn2Bowl blog photo
  • Un cahier d’activités
  • Une affiche de boulingrin pour les débutants
  • Une cible sur tapis
  • Des anneaux plats (un jeu de 12)
  • Des bracelets de participants (30)
  • Un sac de rangement

Certains autres articles peuvent être achetés pour compléter la trousse :

  • Cônes de couleur (jeu de 50) au prix de 25 $, si achetés avec la trousse, ou de 30 $ si achetés séparément
  • Frisbees en mousse (jeu de 4), au prix de 65 $ si achetés avec la trousse ou de 75 $ si achetés séparément

L’équipement fourni est bien utile, mais ce sont le guide de la personne-ressource et les cartes d’activités qui font la différence. Dans plusieurs clubs, lorsque quelqu’un manifeste le désir d’apprendre à jouer, il revient souvent à un joueur d’expérience de s’occuper de lui apprendre la base du jeu. Cette tâche devrait incomber à un entraîneur formé mais tous les clubs ne sont pas en mesure d’offrir un tel service. De toute façon, dans un tel contexte, les nouveaux boulistes n’apprennent pas nécessairement à jouer d’une manière qui convient à leur niveau d’expérience.

Lorsque quelqu’un veut apprendre le boulingrin, passez-vous des heures à parler des règlements? Lui donnez-vous une boule et lui demandez-vous de la lancer vers le cochonnet situé à 100 pieds de distance? Passez-vous beaucoup de temps à lui parler de stratégie et tactique? Le guide de la personne-ressource offre une meilleure façon pour faire l’apprentissage du boulingrin.

La recherche a révélé qu’une personne qui entreprend une nouvelle activité est plus susceptible de continuer à pratiquer cette activité si elle a du succès. C’est logique. Pourtant, lorsqu’une personne veut apprendre le boulingrin, nous lui demandons de lancer sa boule vers un cochonnet situé à 100 pieds de distance. La grande majorité des boules terminent leur course dans le fossé ou à 50 pieds du cochonnet. Ce n’est pas le succès escompté. Plusieurs cartes d’activités proposent des jeux pour réussir. Par exemple, une des activités porte le nom de « cerceaux ». On y suggère que les joueurs utilisent des balles de tennis et des cochonnets pour atteindre un anneau plat situé à une distance très inférieure à 100 pieds. En commençant avec une plus grande cible et une distance plus courte, les joueurs peuvent connaître du succès avant de relever des défis plus grands (tels que viser une cible plus petite sur une plus grande distance). Les participants qui connaissent du succès dès leurs premiers essais sont plus susceptibles de continuer à jouer et à revenir au club.

Cela vous intéresse? Le guide de la personne-ressource contient beaucoup d’information sur la façon de modifier vos jeux et vos activités afin d’encourager les gens à jouer. Pour en savoir plus, communiquez par courriel à office@bowlscanada.com!

Laisser un commentaire